Bezannes le 17 avril 2017

l’arbre veut cacher la forêt mais la forêt avance inexorablement

Pour faire face à l'addiction alcoolique, les Pouvoirs Publics vont-ils -enfin- sortir du bois ?

 

 Le rapport du Haut Conseil de la Santé Publique réclame un « virage préventif » du système de santé français et suggère de créer un fonds spécifique dédié à la prévention. Il recommande de mettre l'accent sur les trois facteurs de risque (alimentation, alcool, tabagisme) qui expliquent une part majeure de la mortalité évitable.


Lorsqu'elle était présidente de l'Institut National du Cancer (INCa), Agnès Buzyn avait déjà alerté sur la causalité de l'alcool dans 30 % des cas de cancers des voies aériennes et digestives. Or, il y a quelques jours, les vignerons du lobby « Vins et société » se sont sentis stigmatisés par l'apparition d'un tire-bouchon dans la campagne de prévention lancée par l'Institut national contre le cancer. L'alcool et le cancer, il n'est pas question d'en parler.


Agnès Buzyn, devenue Ministre de la santé, va dans le sens du Haut Conseil en manifestant son intention de placer la prévention au coeur de son action en s'appuyant sur la promotion d'une alimentation saine, de l'activité physique ou la lutte contre les addictions et contre les maladies infectieuses :


« L'implication des professionnels de santé dans la prévention sera renforcée dans le cadre d'accords conventionnels »,
De même, à l'occasion de la journée mondiale de sensibilisation au syndrome d'alcoolisation foetale, madame la ministre de la santé Agnès Buzyn dit qu'elle a pleine conscience du problème et qu'elle va prendre le problème à bras le corps.
Addictions alcool Vie Libre ne peut qu'être satisfait de cette déclaration, d'autant plus que le Syndrôme d'Alcoolisation Foetale est connu depuis bientôt 50 ans... même si les Troubles Causés par l'Alcoolisation Foetale le sont depuis moins longtemps, on en connaît les effets dévastateurs sur les 500 000 enfants et adultes directement touchés à des degrés divers .


Mais l'arbre, aussi imposant soit-il ne doit pas cacher l'ensemble de la forêt :
Comment ne pas craindre que la mise en avant, légitime, du SAF et des TCAF n'occulte pas des dégâts sur la santé encore plus massifs provoqués par l'alcool:

 

50 000 décès par an et 6 000 000 de buveurs excessifs


Communiquer, informer, s'alarmer est une nécessité. Encore faut-il éviter de passer d'un sujet à l'autre en suivant le zapping médiatique : hier l'alcool chez les jeunes, aujourd'hui les SAF et les TCAF (rappelons que c'est seulement en 1956 que le vin a été interdit dans les cantines scolaires).


Pour demain, les ministres de la santé n'auront que l'embarras du choix :

l’alcool en entreprise
l’alcool dans les maisons de retraite
l’alcool et les troubles psychiques
l’alcool en milieu carcéral (avant, pendant et après)
l’alcool et ...
la liste est longue


La lutte contre l’addiction alcoolique doit se mener sur plusieurs champs et concerne l’ensemble de la société française. La situation au regard de la santé publique ne peut pas se contenter d’une solution parcellaire.


D’autre part, Addictions Alcool Vie Libre n’oublie pas les promesses du candidat Macron :
« Un encadrement strict des pratiques de lobbying en imposant un horaire et un lieu précis pour les réunions qui relèvent de ces pratiques au Parlement ». cet engagement qui aurait permis une traçabilité des propositions de loi ou d’amendement semble avoir complètement disparu.


Nous serons particulièrement attentifs à l’attitude des pouvoirs publics lors d’événements festifs d’ampleur annoncés par des alcooliers comme celui de la fête du Ricard annoncée pour les 6 et 7 avril 2018 dans de nombreuses villes (Marseille, Rennes, Clermont-Ferrand, entre autres) sous couvert de musique ou de formule 1 dont voici quelques slogans pour Rennes:


La fête nationale du Ricard débarque à Rennes

Rennes est l'une des villes à avoir été choisi pour accueillir la fête nationale du RICARD en 2018 : Rennes regorge d'endroits où il est bon de boire un bon ricard !

▬▬▬▬ Il y en aura pour une seule couleur ▬▬▬▬▬

Vous l'avez compris le jaune sera à l'honneur

Il parait que le bleu essayera de se faire ça place

Yellow Party

Sans oublier nos nombreuses animations et pleins d'autres surprises !

Avec bien évidement des Tarifs Spécial Rennes


C’est au pied du mur que l’on voit le maçon affirme l’opinion publique. Nous espérons que les pouvoirs publics vont enfin voir rouge face à la promotion du ‘tit jaune !
C’est dans l’action du gouvernement pour lutter contre le fléau de l’alcoolisme et la promotion effrénée de l’alcool que nous mesurerons sa volonté de servir la santé publique et d’éradiquer ce fléau qui fait tomber la population d’un avion tous les deux jours en France.
Addictions alcool Vie Libre s’engage à prendre sa part à ce combat et réitère sa proposition d’une campagne nationale pour que chacun fasse le point avec sa consommation:


« Osons une pause »


que certaines de ses sections mènent localement avec succès.

 

 

Contacts :

Félix Le Moan , Président national: 06 84 51 15 20
Alain Callès délégué national à la communication : 06 08 64 19 21                                                                   

 acrobatVersion pdf du communiqué à télécharger